La guerre à la fatigue: comment j’ai gagné 2h30 de sommeil par semaine

Pour les personnes qui me connaissent un peu vous savez que j’essaie de trouver toujours de façon de mieux optimiser mon temps afin de ne pas rater une minute.
Depuis quelques temps je réfléchissais à une meilleure utilisation de mon temps le matin pendant la semaine de travail; le week end j’adore prendre un peu plus de temps et profiter de mon petit déjeuner. Donc à la fin de l’été j’ai mis en place une nouvelle routine en place et j’ai été émerveillée par les résultats 😳

Le constat

Avant ma routine était la suivante:

  • 6h30-7h00: préparer et manger le pétit-dej (des müsli ou des tartines de purée d’amande et un thé)
  • 7h00-7h30~8h00: choisir sa tenue, s’habiller, se préparer et partir

Cette routine me posait des problèmes pour plusieurs raisons :

  • La perte de temps: 1h ça fait un peu trop pour ces activités, donc il me restait toujours quelques minutes en rab…parfait pour commencer des activités de rangement, ménage et autre…ce qui me faisait souvent “déraper” dans mon planning et partir souvent à 8h00.
  • Le réveil à 6h30: me réveiller à cet heure 5 fois par semaine me rendait très fatiguée en fin de semaine
  • Le manque de réflexes: même si je n’ai pas du mal à me lever, je manque clairement de lucidité le matin; prendre une décision sur la tenue à choisir prend le double du temps en comparaison à quand je suis “bien réveillée”.
  • La faim: en prenant un petit-déj à 6h30 j’avais horriblement faim à partir de 10h30
  • Le pic de cortisol: en parallèle une idée me trottait dans la tête depuis quelques temps, j’avais entendu dans le podcast de Gretchen Rubin (j’ai essayé de retrouver l’épisode sans succès) dans lequel un invité expliquait que nous n’avions pas besoin de boire du café pour nous réveiller; effectivement au réveil notre corps produit naturellement du cortisol (hormone produite par le corps pour nous rendre plus alertes et mieux réagir en cas de danger) et son pic de production est atteint une heure après le réveil. C’est à ce moment-là que prendre de la caféine nous donnerait un véritable boost d’énergie, quand, au réveil, c’est presque inutile et ça accoutume notre corps à ne plus faire le boulot tout seul!
    Boire du thé noir (la théine est la même molécule que la caféine et elle est présente à fortes doses dans le thé noir) était indissociable de mon petit déjeuner et manger sans terminer avec une tasse de thé fumant était vraiment compliqué pour moi.

La mise en place d’une nouvelle routine

Avec ce constat j’ai décidé de prendre mon petit déjeuner au travail plutôt que chez moi et de choisir ma tenue la veille.

La veille:
  • Préparer un pot avec des müsli et du lait d’amande🥛
  • Préparer ma tenue complète pour le jour suivant (sous-vêtements, accessoires, sac, chaussures etc..)
Le matin:
  • 7h: réveil – je gagne 30 minutes de sommeil 🐱🏍🐱🏍
  • 7h01: mettre une infusion sans théine à faire
  • 7h02-7h1: m’habiller, me coiffer et préparer
  • 7h15-7h29: faire des choses à la dernière minute et boire mon infusion fumante
  • 7h30: prendre mon pot de müsli, son lait d’amande et mon déjeuner (sans oublier les couverts) et partir

La première semaine

Au top :
  • Se réveiller et se préparer a été assez simple et j’ai réussi à sortir à 7h30 comme prévu.
  • J’ai pris donc mon petit dej à 8h30 (2h plus tard que d’habitude) j’ai trouvé mes müsli particulièrement délicieux (car j’avoue que j’avais très faim…)
  • Je n’avais pas faim à 10h30, mais j’avais bien faim à 12h00
Aie Aie Aie :
  • Le trajet en transports a été très compliqué: je me sentais particulièrement fatiguée et je commençais à avoir faim. En montant les escaliers les muscles des jambes brûlent, eh oui en hypoglycémie notre corps puise du sucre dans les muscles!
  • Après avoir bu mon thé je n’ai pas senti de vague d’énergie magique…🤷🏼‍♀️

Cinq mois plus tard

Ce qui a évolué

Je n’ai plus besoin de préparer mon petit déjeuner à emporter et ma tenue la veille, mais j’arrive à trouver le temps de le faire le matin et garder les délais! Par contre je ne bois plus d’infusion, des fois j’en emporte une dans un thermos.

Mon corps s’est habitué et je ne me sens plus fatiguée ni affamée pendant le trajet dans les transports, en revanche les muscles des jambes continuent à brûler en montant les escaliers.

Les résultats

  • Je me sens beaucoup plus reposée depuis que j’ai gagné 2h30 de sommeil par semaine
  • Je suis devenue plus rapide le matin, avec moins de temps devant moi je traîne moins
  • De plus, vu que je n’ai pas faim avant 12h je ne grignote plus dans la matinée !

Quelle est votre routine le matin? Avez vous l’impression de bien utiliser votre temps?

Partage cet article 📍

4 Comments

  1. Bonne idée de tout préparer la veille pour juste avoir à se préparer le matin ! Je testerais à mon nouveau boulot 😉
    Moi aussi j’avais toujours super faim à 10h30 !

  2. Coucou Maria, je viens de la plateforme Les blogueuses et j’ai été attirée par ton article/expérience.
    J’ai vécu la même situation pendant longtemps et je cherchais toujours une façon d’améliorer ma routine du matin.
    Je prépare toujours ce qu’il y a à préparer la veille et je me réveille tôt , avant tout le monde pour avoir ce moment pour moi, le soir je me couche plus tôt pour éviter de ressentir la fatigue dû au manque de sommeil.
    Je mange des aliments qui me donnent de l’énergie pour éviter le coup de barre de 10h.
    J’ai trouvé un rythme et je suis satisfaite…
    Belle journée à toi , et très belle année à toi également,

    1. Bonjour Nina,
      merci beaucoup pour ton commentaire, ça me fait plaisir que tu as pu trouver ton équilibre!
      Pour dire vrai la seule chose qui me permettrait de est de faire moins de transports, 10h par semaine est très fatiguant pour moi; mais bon un jour ça viendra!!
      Maria

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *